Risque de cancer de la prostate dans les industries axées sur les ressources naturelles dans le Nord-Est de l’Ontario : une étude cas-témoin
Natural resource-based industries and prostate cancer risk in Northeastern Ontario : a case-control study

J. Sritharan, P. Demers, S. Harris, D. Cole, N. Kreiger, A. Sass-Kortsak, N. Lightfoot Occupational and Environmental Medicine, 2016, vol 73, n°8, pp. 506-511. Bibliographie.

Le cancer de la prostate est un des cancers le plus fréquemment diagnostiqué chez les hommes et les connaissances sont limitées concernant les facteurs de risque évitables. Un certain nombre d’expositions professionnelles dans les industries axées sur les ressources naturelles sont soupçonnées d’être liées au risque du cancer prostatique. Cette étude canadienne s’intéresse aux associations entre le travail dans ces industries et le cancer de la prostate.

Les données issues d’une étude cas-témoin sur la population du Nord de l’Ontario (Canada) ont été recueillies. Des cas incidents (N = 760), âgés de 45 à 85 ans et ayant eu un diagnostic de cancer de la prostate entre 1995 et 1988 ont été identifiés dans le registre du cancer de l’Ontario. Les témoins (N = 1 632) ont été recrutés via des listings téléphoniques et ont été appariés aux cas selon l’âge. Le curriculum laboris a été recueilli pour tous les participants. Une régression logistique a été utilisée pour estimer les odds ratios et leurs intervalles de confiance à 95 %.

Des risques élevés ont été observés pour le travail dans les industries de l’exploitation forestière et la sylviculture (OR = 1,87 ; IC 95 % de 1,32 à 2,73) et dans les métiers de l’exploitation forestière (OR = 1,71 ; IC 95 % de 1,24 à 2,35). Ces risques augmentaient avec la durée de l’emploi ≥ 10 ans. Des risques élevés ont également été remarqués pour l’emploi dans les industries des produits du bois (OR = 1,45 ; IC 95 % de 1,07 à 1,97), et pour les industries du papier et des produits connexes (OR = 1,43 ; IC 95 % de 1,03 à 2,00) pour des durées supérieures à 10 ans. Il existe aussi des risques élevés dans les domaines de l’agriculture et des mines, mais ces résultats n’étaient pas uniformes pour toutes les catégories d’industries et de professions.

Le risque de cancer de la prostate peut être associé au travail dans plusieurs industries des ressources naturelles, principalement dans les industries forestières. Afin d’évaluer davantage les associations observées, les prochaines études devraient porter sur des populations plus importantes avec une meilleure évaluation de l’exposition.

(publié le 8 mars 2017)