Maladies neuro-dégénératives et exposition aux rayonnements électromagnétiques du personnel d’un fournisseur d’électricité au Royaume-uni
Neurodegenerative disease and magnetic field exposure in UK electrivity supply workers

T. Sorahan, N. Mohammed Occupational Medicine 2014, vol 64, n°6, pages 454-460. Bibliographie.

De précédentes études ont suggéré un possible lien entre maladie neurodégénérative et exposition aux champs électromagnétiques de basses fréquences.
Cette étude issue du Royaume-Uni vise à déterminer si la maladie d’Alzheimer, les atteintes du motoneurone ou la maladie de Parkinson sont liées à une exposition professionnelle à des champs électromagnétiques.
La mortalité d’une cohorte de 73 051 employés de l’ancienne entreprise d’électricité nationale d’Angleterre et du Pays de Galles a été étudiée pour la période 1973-2010. Tous les employés embauchés entre 1952 et 1982, employés pendant au moins 6 mois et ayant eu un emploi après le 1er janvier 1973 ont été inclus. Des calculs ont été effectués pour permettre d’évaluer l’exposition aux champs électromagnétiques. Une régression de Poisson a été utilisée pour calculer les risques relatifs (ratios de taux) de développer l’une des trois maladies visées par l’enquête en fonction du délai de l’exposition (lointaine ou récente).

Aucune association statistiquement significative n’a été observée pour ces trois maladies, que l’exposition soit ancienne ou récente.

Ainsi, cette étude ne retrouve pas de preuve évidente que les salariés de la production et du transport d’électricité, au Royaume-Uni, aient des risques de développer des maladies neuro-dégénératives en relation avec l’exposition à des champs électromagnétiques.

(publié le 4 décembre 2014)