Les maladies professsionnelles radioinduites reconnues en France : bilan et évolutions depuis 1956

J-C. Zerbib Radioprotection, 2018, vol.53, N°1, pp. 51-60. Bibliographie

Cet article dresse un bilan des maladies professionnelles (MP) radioinduites reconnues en France au cours des 60 dernières années.
" Le taux de reconnaissance des maladies professionnelles radioinduites est voisin de 3 dossiers sur 4. Il est de 2 sur 3 pour l’ensemble des 114 tableaux existants.
Le taux de reconnaissance des cancers radioinduits et en moyenne de 8 cas sur 10 de demandes de prise en charge.
L’évaluation des maladies professionnelles radioinduites reconnues nécessite l’examen préalable des définitions administratives (non intuitives) des termes utilisés dans les statistiques de la CNAMTS. Il découle notamment de ces définitions que les données "annuelles" (dites technologiques) ne sont pas égales à la somme des données des quatre statistiques trimestrielles.
Les statistiques " annuelles " qui sont les seules données détaillées publiées, ne portent en moyenne que sur les 3/4 des maladies réellement reconnues, le dernier quart reste inconnu.
Ces restrictions concernent également l’ensemble des cancers reconnus 1/4 d’entre eux échappe à l’analyse.
En termes de bilan, fondé sur les statistiques annuelles de la CNAMTS, il y a eu en moyenne 19,7 maladies radioinduites reconnues par an, au cours des 60 années étudiées (1956-2015). A partir de 1968, est évalué à 7,0 cas annuels moyen, le nombre de leucémies reconnues en 48 ans.

Pour les 22 dernières années, pour lesquelles toutes les affections étaient renseignées (1994-2015), le nombre moyen de maladies radioinduites reconnues est égal à 22,2/an, parmi lesquelles 7 cas sur 10 étaient des cancers radioinduits.
Avec en moyenne 7,4 leucémies/an et 7,3 cancers broncho-pulmonaires/an, ces deux atteintes dominent très largement parmi les 15,3 cancers radioinduits reconnus annuellement, avec 0,7 sarcome osseux par an.
Suivant les statistiques les plus complètes (statistiques trimestrielles) disponibles pour la période 2004-2013, il y a eu en moyenne 22,1 cancers radioinduits par an reconnus alors que les données "annuelles" publiées, les seules à être détaillées, ne portent pour cette période que sur 15,4 cancers reconnus par an (69,7%)".

(publié le 16 avril 2018)