Caractéristiques professionnelles, cliniques et sociodémographiques associées avec la reprise du travail après chirurgie pour accident du travail au genou.

Sociodemographic, clinical and work characteristics associated with return-to-work outcomes following surgery for work-related knee injury J. Fan, C. McLeod, M. Koehoorn Scandinavian Journal of Work, Environment and Health. 2010, vol 36, n° 4, pages 332-338. Bibliographie.

Cette enquête canadienne a examiné l’association entre les conditions de la reprise du travail (RT) et les caractéristiques professionnelles, cliniques et sociodémographiques au sein d’une cohorte d’accidentés du travail qui ont été opérés du genou entre 2001-2005, en Colombie Britannique au Canada.

Les données de la caisse d’assurance des travailleurs ont été utilisées pour identifier la cohorte rétrospective et en extraire les variables nécessaires à l’enquête. Une régression logistique multinominale a fourni des odds ratios (OR) et des intervalles de confiance à 95% (IC 95%) pour les associations entre les RT (non spécifiées, partielles, complètes ou les non RT) et les variables indépendantes.

Des données ont été extraites pour 1 394 accidentés du travail. Par rapport aux hommes, les femmes avaient plus souvent des RT partielles (OR 2,55 ; IC 95% : 1,53-4,23) et des non RT (OR 2,61 ; IC 95% : 1,35-5,03), que des RT complètes. Les travailleurs ayant de faibles revenus avaient plus souvent une RT partielle (OR 3,05 ; IC 95% : 1,86-4,99) ou une non RT (OR 4,07 ; IC 95% : 2,19-7,57) que ceux ayant des revenus élevés. De plus, les travailleurs du commerce, du secteur primaire, et des professions industrielles avaient plus souvent une non RT ou une RT complète à la fin de la période de suivi (respectivement : OR 2,97 ; IC 95% : 1,32-6,68 ; OR 9,31 ; IC 95% : 3,41-25,41, et OR 2,71 ; IC 95% : 1,07-6,5), que ceux des professions de la gestion et de la direction. Les facteurs cliniques et chirurgicaux n’étaient pas associés avec l’issue de la RT.

En conclusion, à partir de données en population générale, cette enquête a trouvé un lien entre des caractéristiques professionnelles et socio-démographiques et le type de RT après chirurgie du genou pour un accident du travail. Les femmes et les travailleurs à faibles revenus avaient tendance à ne pas reprendre à temps plein, après ajustement par les covariables. Les travailleurs des professions à forte charge physique avaient aussi tendance à ne pas avoir une reprise complète, ce qui suggère que des facteurs autres que les caractéristiques cliniques et chirurgicales influencent la survenue d’inaptitude. Les programmes de RT doivent prendre en considération plus largement ces déterminants de la santé au travail.

(publié le 10 septembre 2010)