Facteurs de risque socio-démographiques et liés à la santé pour les pensions d’invalidité dues aux problèmes de lombalgie. Une enquête finlandaise prospective de cohorte appariée sur 30 ans.

Health-related and sociodemographic risk factors for disability pension due to low back disorders. A 30 year prospective finnish twin cohort study S. Pietikäinen, K. Silventoinen, P. Svedberg, K. Alexanderson, A. Huunan-Seppälä, K. Koskenvuo, M. Koskenvuo, J. Kaprio, A. Ropponen Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2011, vol 53, n°5, pages 488-496. Bibliographie.

Les objectifs de cette étude finlandaise étaient d’explorer les facteurs de risques socio-démographiques et liés à la santé pour les pensions d’invalidité dues aux problèmes de lombalgie. Les données du questionnaire de 1 975 de l’enquête finlandaise de cohorte appariée avec des liens rappelés d’informations sur la rente d’invalidité due à des problèmes de lombalgie issues des registres officiels de pension pendant la période de suivi de 1 975 à 2 004 ont été analysés avec des modèles de risque proportionnel de Cox.

Des douleurs musculosquelettiques [ratio de risque (RR) = 2,36 à 2,39 ; IC 95% de 1,97 à 2,88], le fait de fumer (RR = 1,82 ; de 1,49 à 2,22), la consommation fréquente d’analgésiques (RR = 1,67 ; de 1,22 à 1,70) augmentaient le risque d’une pension d’invalidité due à des problèmes de lombalgie. Le nombre d’années d’études diminuait le risque (RR = 0,81 ; de 0,77 à 0,85). L’association restait significative une fois ajustée pour le contexte familial.

En conclusion, les facteurs de risque socio-démographiques et liés à la santé pour la pension d’invalidité due à des problèmes de lombalgie peuvent être identifiés tôt dans la vie, et ils semblent indépendants des effets de l’environnement familial.

(publié le 2 février 2012)