Santé au travail
Prévenir les TMS sur le long terme

V. Leblanc Entreprise et Carrières, 2013, n°1136, pp.20-27

"Les troubles musculosquelettiques (TMS) demeurent inexorablement année après année, la première cause de maladie professionnelle en France. En 2011, plus de huit maladies d’origine professionnelle sur dix sont des TMS, soit une augmentation de près de 10% par rapport à 2010".
Tout cela s’explique par la persistance de multiples facteurs : objectifs de productivité à court terme, vieillissement de la population au travail, vie professionnelle qui s’allonge, organisation du travail favorisant la parcellisation, standardisation des tâches, mouvements répétitifs ....
Les TMS étant une pathologie multifactorielle, la prévention doit être multidimensionnelle.
Il apparaît que lorsque les entreprises mettent en place des plans d’action qui visent à faire évoluer leur organisation et introduisent l’ergonomie dès la conception, les chances de succès sont réelles.
De nombreuses pistes sont proposées :

  • s’intéresser à l’ensemble des facteurs de risque,
  • analyser le travail réel,
  • remettre en cause l’organisation du travail,
  • sensibiliser tous les niveaux hiérarchiques,
  • écouter les salariés et associer les représentants du personnel à la réflexion sur l’aménagement des postes,
  • impliquer les clients chez lesquels les entreprises interviennent,
  • former les salariés à l’économie posturale,
  • améliorer les gestes techniques,
  • sensibiliser les architectes pour concevoir et aménager des locaux et des postes qui prennent en compte l’homme dans toutes ses dimensions.
(publié le 4 avril 2013)