Pratique d’exercices physiques au travail et prévention des TMS : revue de la littérature

L. Claudon, A. Aublet-Cuvelier, M-A. Gauthier, M. Kerlo-Brusset Références en Santé au Travail, 2018, n°153, pp. 2540. Bibliographie
De par leur importance, les TMS sont une priorité de la prévention mais les entreprises se trouvent souvent démunies face à la marche à suivre. Les adaptations ergonomiques et les modifications organisationnelles ne donnent pas toujours rapidement les résultats escomptés et les employeurs sont souvent sollicités pour mettre en place une approche individuelle via des pratiques d’activité physique promues en entreprise, telles que échauffement, renforcement musculaire, étirements, exercices physiques.
De par la grande disparité des protocoles d’exercices physiques dans les différentes études analysées dans les revues de la littérature, il n’existe pas aujourd’hui de consensus sur un ou des protocoles à recommander spécifiquement. Les expériences de terrain ont surtout été évaluées dans le secteur tertiaireil a été démonté certes avec un niveau de preuve peu élevé, que la mise en place d’activités physiques pouvait avoir un effet bénéfique.
Il faut retenir qu’une activité physique est bénéfique pour la santé et il faut rappeler aux plus sédentaires, les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), à savoir : pratiquer au moins chaque semaine 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée, ou au moins 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue, ou une combinaison des deux.
(publié le 3 mai 2018)