Ce n’est pas parce que l’air sent bon qu’il est sain !

PIC, Protection Individuelle et Collective, 2011, n°66, pp.42-45
Les surodorants ont pour fonction de parfumer. Ils sont utilisés comme parfum d’ambiance ou intégrés à un détergent afin de nettoyer et de lutter contre les mauvaises odeurs.
Ils sont utilisés dans une multitude de lieux (maisons de retraite, hôpitaux, restaurants, hôtels, instituts de beauté, trains, avions, cinémas, discothèques, blanchisseries, etc) ; le problème est que le pouvoir masquant de ces parfums conduit parfois à les substituer aux produits de nettoyage ; ce qui est une aberration.
Un surodorant n’a pas pour fonction de détruire une odeur nauséabonde ; il existe des produits spécifiques pour cet usage.
Une association de défense des consommateurs recommande de ne pas utiliser ces désodorisants destinés au grand public (y compris les huiles essentielles) au motif qu’ils contiendraient des substances nocives pour la santé (allergènes, voire produits cancérigènes), affirmation démentie par l’Afise, organisation professionnelle des fabricants de produits détergents, produits d’entretien et de produits d’hygiène industrielle).
Il n’existe en tout cas aucun produit surodorant détenant l’Ecolabel européen et la mise en place de la directive Biocides va obliger les producteurs à développer des produits non allergènes et respectueux de l’environnement.
Les produits du commerce sont de plus en plus rémanents (de 2 à 12 h) et sont conditionnés sous forme de pulvérisateurs (programmés ou non, équipés ou non d’un ventilateur qui permet la dispersion du produit, rechargeables ou non avec des aérosols ou des non aérosols,) ou encore de colonnes de nébulisation capables de parfumer des volumes importants. L’intensité du parfum peut être réglée comme celui d’une musique et les appareils permettent de diffuser des parfums différents.
"On peut imaginer à l’avenir que l’on s’éloigne des concepts de marketing olfactif pour se recentrer sur la dimension écologique des produits surodorants".
(publié le 10 mai 2011)