Désinfection des piscines par le brome

R. Garnier, D. Lafon Archives des Maladies Professionnelles et de l’Environnement, 2015, vol.76, n°6, pp.608-609.

Afin d’éviter la formation de chloramines dans l’air des piscines, d’aucuns se sont intéressés à la désinfection par le brome pour un projet de balnéothérapie.

En solution dans l’eau, le brome forme de l’acide hypobromeux qui est efficace du point de vue désinfection mais qui est déconseillé dans les piscines découvertes car subissant une photolyse sous l’action du rayonnement solaire.
Les espèces chimiques formées au contact du brome et des autres polluants de l’eau des piscines sont des bromamines analogues aux chloramines et tout aussi irritantes et ce brome forme avec les composés organiques carbonés, des trihalométhanes et des acides haloacétiques analogues à ceux formés par la chloration.
Les bromates ou l’hydrate de bromal formés suite à la bromation de l’eau des piscine sont des sous-produits tout aussi indésirables.
Il n’y a donc aucun avantage à remplacer le chlore par le brome et d’ailleurs "les produits à base de brome pur ne sont pas autorisés comme produits de désinfection des eaux de piscines".

(publié le 29 février 2016)