Mortalité par asbestose aux USA : faits et prédictions
Asbestosis mortality int the USA : facts and predictions.

V.C. DOS SANTOS AMATO, G.A. PINHEIRO, J.T. WASSEL Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2009, vol.66, n°5, pages 335-338. Bibliographie
Les tendances de la mortalité aux États-Unis d’Amérique montrent que les décès par asbestose (pneumoconiose par inhalation de fibres d’amiante sur une période longue, de 10 à 20 ans le plus souvent) sont en train d’augmenter, alors que les décès en rapport avec d’autres pneumoconioses sont en déclin.
Les objectifs de cette étude étaient d’analyser l’association entre la consommation d’amiante et les tendances de la mortalité par asbestose
Les auteurs, chercheurs du NIOSH (National Institute for Occupational Safety and Health*), ont utilisé une méthode par régression sur des enquêtes de séries temporelles épidémiologiques locales pour évaluer la relation entre la consommation d’amiante par tête d’habitant (de 1900 à 2006) comme variable prédictive des décès par asbestose entre 1968 et 2004. La variable prédictive a été progressivement retardée par des augmentations annuelles de 30 à 60 ans et la pertinence du décalage a été évaluée pour chaque période de retard. Le modèle ayant le plus petit critère d’information de Akaike a été utilisé pour dériver les estimations extrapolées de la mortalité future basée sur les données les plus récentes de consommation d’amiante. _ La consommation d’amiante par tête d’habitant a atteint un pic en 1951 et a graduellement diminué jusqu’en 1973, date à laquelle elle a commencé à chuter rapidement. En 2006, elle était de 0,0075 kg/personne/an.
Il y eut 25 564 décès par asbestose au cours de la période allant de 1968 à 2004. Le modèle le plus adéquat [détermination du coefficient ajusté (R2) = 99,7%] pour les décès entre 1968 et 2004 par asbestose utilisait une consommation d’amiante par tête dans les 48 années antérieures (de 1925 à 1961). Ce modèle prédisait un total de 29 667 décès [IC 95% de 19 629 à 39 705) à survenir au cours de la période allant de 2005 à 2027 (une moyenne de 1290 décès par an).
En conclusion, cette étude démonte une association claire entre la consommation d’amiante et les décès par asbestose et indique que les décès par asbestose ne devraient pas vraiment diminuer au cours des 10 à 15 prochaines années.
(publié le 17 mars 2010)