Mortalité par cancer et anomalies congénitales dans une région d’Italie ayant un environnement fortement pollué par des déchets.

Cancer mortality and congénital anomalies in a region of Italy with intense environnmental pressure due to waste.
La gestion des déchets dans la Campanie (région de Naples) a été caractérisée, depuis les années 1980, par des pratiques incontrôlées et illégales de déchargement à très grande échelle entraînant des préoccupations qui vont bien au-delà des seules implications sanitaires. L’objectif de cette enquête italienne était d’évaluer les possibles effets néfastes pour la santé de telles pratiques. Les effets sur la santé des expositions environnementales à la pollution par des déchets en Campanie ont été évalués dans une enquête de corrélation de neuf causes de décès (pour les années 1994-2001) et de 12 types d’anomalies congénitales (AC) de 1996 à 2002, dans 196 municipalités des provinces de Naples et de Caserte. Une régression de Poisson a été utilisée pour analyser l’association entre les problèmes de santé et la contamination environnementale par les déchets, mesurée par un indice composite, ajusté par les carences alimentaires. Des excès de risque relatif statistiquement significatifs (ERR %) chez les exposés à un indice élevé de pollution par rapport à ceux vivant dans des municipalités ayant un indice faible d’exposition (non exposés) ont été trouvés pour la mortalité pour toute cause confondue [ 9,2 (IC 95% 6,5 à 11,9) chez les hommes et 29,1 (7,6 à 54,8) chez les femmes]. Des augmentations de risques ont également été trouvées pour la mortalité pour tous les cancers (dans les deux sexes), pour les cancers de l’estomac et du poumon (chez les hommes). Des ERRs statistiquement significatifs ont été trouvés pour les ACs du système urogénital interne [82,7 (25,6 à 155,7)] et du système nerveux central [83,5 (24,7 à 169,9)]. En conclusion, bien que la nature causale de l’association soit incertaine, les résultats soutiennent l’hypothèse que les expositions environnementales liées aux déchets en Campanie produisent une augmentation des risques de mortalité et, dans une moindre mesure, des anomalies congénitales.
(publié le 15 juin 2010)