Pollution de l’air liée à la circulation automobile et issues de la grossesse dans l’enquête hollandaise de cohorte de naissance ABCD.

Traffic-related air pollution and pregnancy outcomes in the Dutch ABCD birth cohort study U Gehring, M Van Eijsden, M BA Djikema, MF Van Der Wal, P Fischer, B Brunekreef Occupational and environmental Medicine, 2011, vol 68, n°1, pages 36-43. Bibliographie.

Il y a de plus en plus de preuves d’un effet néfaste de l’exposition maternelle à la pollution atmosphérique sur les issues de la grossesse. Comme les données européennes sur le sujet sont limitées, le but de cette enquête était d’évaluer l’impact de l’exposition maternelle à la pollution de l’air liée à la circulation automobile au cours de différentes périodes de la grossesse sur la prématurité et la croissance foetale.

Les auteurs hollandais ont estimé l’exposition au NO2 au cours de la grossesse (grossesse entière et par trimestre) pour 7600 naissances uniques participant à la "Amsterdam Born Children and their Development" (ABCD), enquête de cohorte prospective des naissances au moyen d’un modèle de régression ajusté temporairement sur les usages locaux. Les associations entre la concentration de pollution de l’air et la prématurité ainsi que la croissance foetale (exprimée en "petit pour l’âge gestationnel" et en poids de naissance à terme) ont été analysées en recourant à des modèles de régression logistique et linéaire, avec et sans ajustement par la physiologie maternelle, le mode de vie et les caractéristiques sociodémographiques. Il n’y avait aucune indication d’une augmentation de la prématurité chez les femmes fortement exposées. Les enfants de mères avec des niveaux de NO2 situés dans la catégorie d’exposition moyenne la plus élevée avaient le poids de naissance à terme le plus élevé de tous les enfants et étaient parmi ceux ayant le plus faible risque d’être petit pour l’âge gestationnel avec une petite tendance à une relation dose-réponse.

En conclusion, dans cette enquête, il n’y a aucune preuve d’un effet délétère de l’exposition maternelle estimée à la pollution de l’air liée à la circulation automobile au cours de la grossesse sur l’issue de celle-ci, en terme de prématurité, petitesse pour l’âge gestationnel et poids de naissance à terme.

(publié le 19 septembre 2011)