Information complémentaire sur les recommandations sur le risque infectieux associé aux claviers

E. Botelho-Nevers, S. Pillet, B. Pozzetto, P. Berthelot Hygiènes, 2017, vol.25, n°1, p.59. Bibliographie
En complément d’un article paru dans cette même revue "Hygiènes", vol. 24, n°4, pp.301-307, intitulé "La contamination bactérienne des claviers d’ordinateur à l’hôpital : qu’en pensent les professionnels de santé " M. Adé, S. Burger, B. Kessler, S. North, O. Meunier, les auteurs souhaitent évoquer le risque de contamination virale en milieu hospitalier par l’intermédiaire des téléphones portables utilisés par le personnel soignant. Une étude menée sur les téléphones professionnels du personnel montre que plus de 38% sont infectés (42 sur 109) par rotavirus, virus respiratoire syncitial et méta-pneumovirus, essentiellement dans les services de pédiatrie. Ces résultats sont probablement extrapolables aux claviers et tablettes tactiles utilisés en routine dans les unités de soins.
Il est dès lors important de réaliser une hygiène des mains avant et après utilisation.
Le problème reste la désinfection des matériels informatiques très sensibles aux agressions chimiques et très peu de produits détergents ou désinfectants ont une activité virucide.
Ces informations méritent d’être diffusées aux soignants qui doivent prendre conscience que leurs téléphones portés au plus près des patients peuvent être contaminants.
(publié le 29 mai 2017)