Activités professionnelles et prévention des maladies veineuses des jambes

E. Phan Chan The Préventique, 2012, n°124, pp.51-54
Selon l’enquête Sumer 2012, 24% des salariés déclarent rester debout ou piétiner 20 h ou plus par semaine dans leur travail.
Or, la position debout et le piétinement constituent des facteurs de risque (FDR) des maladies veineuses chroniques des membres inférieurs (MVCMI) qui touchent pratiquement en population générale une femme sur deux et un homme sur trois. S’y ajoutent la grossesse et le post-partum, l’âge, l’obésité.
"La thrombose veineuse profonde (TVP) et sa complication majeure l’embolie pulmonaire sont une cause importante de morbidité et de mortalité. Elle tue davantage que le cancer du sein, le sida et les accidents de la circulation réunis".
La compression médicale (CM) des membres inférieurs est un moyen validé de prévention des MVCMI pour les indications suivantes : le traitement de l’ulcère actif, la prévention de la thrombose veineuse profonde lors des vols en avion de plus de 7 heures, le traitement de la TVP à la phase aiguë et la prévention du syndrome post-thrombotique. Son remboursement dépend de la situation clinique.
Les dispositifs de compression se répartissent en quatre classes selon la pression de compression mesurée au niveau de la cheville.
Cet article rapporte en ce qui concerne la prévention de la TVP lors d’un voyage en avion de plus de 6h, les recommandations de l’Académie nationale de médecine, celles de la Société de pneumologie de langue française, de la Société belge de pneumologie, de la Société de médecine des voyages ainsi que celles de la Société française d’angéiologie.
Plus de 5 millions de personnes se plaignent de jambes lourdes, mais moins de 3% des patients ayant une affection veineuse chronique ont un traitement compressif.
Il existe des contre-indications au port de la CM (artériopathie oblitérante des membres inférieurs, microangiopathie diabétique évoluée, thrombose septique) et des précautions d’emploi (en cas de neuropathie périphérique évoluée, de dermatose suintante ou eczématisée ou d’intolérance aux fibres utilisées).
Outre la CM, il convient dans le cadre de la prévention des TVP, d’éviter certaines positions ou postures (station debout, station assise avec jambes croisées), de surveiller son poids et d’avoir une activité physique régulière et adaptée.
(publié le 22 novembre 2012)