Influence de la santé et du travail sur la retraite anticipée

Influence of health and work on early retirement T Van den Berg, L Elders, A Burdorf Journal of Occupational and Environmental Medicine. 2010, vol 52, n°6, pages 576-583. Bibliographie.

L’objectif de cette enquête était de déterminer l’influence de la santé et du travail sur la retraite anticipée et les motivations pour continuer à travailler plus longtemps.

Une revue systématique des enquêtes longitudinales sur les facteurs de retraite anticipée autre que pour inaptitude a été menée par les auteurs hollandais. En outre, sept entretiens avec des groupes ciblés (n=32) ont été réalisés relativement aux raisons d’envisager une retraite anticipée et aux motivations pour rester plus longtemps en activité professionnelle auprès de travailleurs ayant ou non des difficultés pour exécuter leur travail.

Huit enquêtes longitudinales ont montré que les facteurs importants pour une retraite anticipée étaient une mauvaise santé, le fait d’être célibataire, les fortes demandes physiques au travail, la forte pression au travail, la faible satisfaction au travail, et le manque d’activité physique pendant les loisirs.

De plus, les participants aux groupes ciblés ont signalé également comme autres facteurs : le travail posté, la qualité du soutien social, la qualité du management (valorisant ou non).

En conclusion, une mauvaise santé et des conditions de travail médiocres sont des facteurs importants dans les décisions de partir en retraite anticipée. Le soutien social et un style de management valorisant peuvent être des modérateurs dans ce processus.

(publié le 12 octobre 2010)