L’hypertension est-elle associée avec la contrainte professionnelle ? Une méta-analyse des enquêtes observationnelles.

Is hypertension associated with job strain ? A meta-analysis of observational studies G. Babu, A.T. Jotheeswaran, T. Mahapatra, S. Mahapatra, A. Kumar, R. Detels, N. Pearce Occupational and Environmental Medicine, 2014, vol 71, n°3, pages 220-227. Bibliographie.
La contrainte au travail résulte d’une combinaison d’une charge de travail élevée et d’une faible latitude décisionnelle sur le lieu de travail. Il n’existe pas de preuve consistante concernant l’association entre la contrainte au travail et l’hypertension et des méthodologies insuffisantes empêchent des conclusions fermes. De ce fait, une méta-analyse des enquêtes observationnelles sur l’hypertension au sein de groupes professionnels a été conduite pour déterminer dans quelle mesure la contrainte au travail était associée avec l’hypertension.
En janvier 2012,
les auteurs ont mené une recherche large, de la littérature numérisée sur ce sujet spécifique des bases de données Ovid Medlin, Embase et psychoINFO, complétée par l’aide individuelle d’experts. Les enquêtes expérimentales/interventionnelles et les enquêtes sur les troubles de la personnalité ont été exclues. Neuf des 894 enquêtes identifiées avaient les critères d’inclusion et ont été introduites dans la méta-analyse.
L’OR groupe des neuf enquêtes était de 1,3 (IC 95% 1,14 à 1,48 ; p < 0,001), celui des enquêtes cas-témoin de 3,17 (IC 95 % 1,79 à 5,60 ; p < 0,001) et celui des enquêtes de cohorte de 1,24 (IC 95 % 1,09 à 1,41 ; p < 0,001), le tout indiquant des associations positives statistiquement significatives entre la contrainte au travail et l’hypertension.
Dans une analyse de sous-groupe, les enquêtes de cohorte de bonne qualité méthodologique montraient des associations entre contrainte au travail et l’hypertension alors que celles de faible qualité méthodologique ne montraient aucune association ou différence de sous-groupe.
Les auteurs concluent que malgré les différences méthodologiques, les enquêtes cas-témoins et les enquêtes de cohorte de bonne qualité méthodologique montraient des associations positives entre l’hypertension et la contrainte au travail.
(publié le 6 novembre 2014)