Mortalité par cancer du poumon au sein d’une cohorte de travailleurs dans une usine de pétrochimie : risque professionnel ou résidentiel ?

R. PASETTO, P. COMBA, R. PIRASTU International Journal of Occupational and Environmental Health, 2008, vol.14, n°2, pages 124-128. Bibliographie

L’objectif de cette enquête italienne est d’étudier le rôle des expositions environnementales (non professionnelles) dans le risque de cancer du poumon parmi des travailleurs de la pétrochimie dans une grande usine pétrochimique construite sur la côte sud de la Sicile, à proximité immédiate de la ville de Gela, en Italie en 1960. La cohorte incluait les travailleurs employés dans l’usine pétrochimique de Gela entre 1960 et 1993. Les auteurs ont regardé les taux de mortalité pendant la période 1960-2002. Une comparaison interne a été réalisée entre deux catégories de travailleurs avec différentes probabilités de résidence à Gela au cours de leur période d’emploi. Le taux de ratio de mortalité par cancer du poumon en comparant les « résidents possibles » avec les « possibles non résidents  », ajustés pour l’âge, la période calendaire et la classification professionnelle (seulement col bleu, seulement col blanc, et les deux), était de 1,66 (intervalle de confiance à 90% : 1,07 à 2,58). Bien que les informations recueillies soient assez éparpillées et qu’aucune interférence n’ait pu être faite au sujet des sources de risque, les résultats montrent un excès possible de risque résidentiel / professionnel de mortalité par cancer du poumon pour ces travailleurs qui avaient plus probablement résidé à Gela.

09A0105

(publié le 3 février 2009)