Différences entre les hommes et les femmes dans les limitations des activités professionnelles : examen de la contribution relative des maladies chroniques et des caractéristiques professionnelles
Male-female differences in work activity limitations : examining the relative contribution of chronic conditions and occupational characteristics

K. Padkapayeva, C. Chen,A. Bielecky, S. Ibrahim, C. Mustard, D. Beaton, P. Smith Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2017, vol 59, n°1, pages 6-11. Bibliographie.

Le but de cette enquête canadienne et australienne est d’examiner les différences dans les limitations d’activité au travail chez les hommes et les femmes et les contributions relatives que les maladies chroniques et les caractéristiques professionnelles ont sur ces différences. Les données secondaires des enquêtes sur la santé dans les collectivités ont été utilisées. Une approche analytique a examiné le rôle des variables médianes ( maladies chroniques et caractéristiques professionnelles) dans les différences entre les hommes et les femmes pour les limitations dans les activités professionnelles.

La prévalence des limitations d’activité au travail était plus élevée chez les femmes (15%) que chez les hommes (12,3 %). L’arthrose, les migraines, le diabète, les maladies cardiovasculaires et les troubles de l’humeur, de même que les exigences physiques élevées et la station debout prolongée, étaient associés à un risque accru de limitations de l’activité professionnelle.
Cette étude suggère que les différences entre les hommes et les femmes dans les limitations des activités de travail peuvent être expliquées par des maladies chroniques et des caractéristiques professionnelles.

(publié le 26 juillet 2017)