Tuberculose et tests quantiFÉRON – TB – Gold tests pour tuberculose latente : une méta-analyse
Tuberculin and quantiFERON – TB – Gold tests for latent tuberculosis : a méta-analysis

A. Doosti-Irani, E. Ayubi, E. Mostafavi Occupational Medicine 2016, vol 66, n°6, pages 437-445. Bibliographie.

Jusqu’à présent, il n’existe pas de consensus universel sur l’accord entre le test cutané tuberculinique (TST) et le test QuantiFERON – TB – Gold (QFT) dans la détection de l’infection tuberculeuse latente (LTBI) chez les populations à haut risque.

Cette étude iranienne évalue cet accord entre TST et QFT dans une population de travailleurs de la santé (HCW). Une méta-analyse dans laquelle toutes les principales bases de données électroniques, y compris Medline, Scopies, Web of Sciences et Ovid ont été interrogées jusqu’en juin 2014. Toutes les études transversales et de cohorte portant sur l’accord entre TST et QFT ont été incluses. Les données extraites ont été analysées et les résultats ont été rapportés en utilisant des modèles à effets aléatoires. La statistique kappa globale entre TST et QFT était de 0,27 (IC95 % de 0,22 à 0,32) et la statistique kappa ajustée pour la prévalence et les biais était de 0,41 (IC95 % de 0,32 à 0,50). Le kappa pour les sujets avec et sans vaccination par BCG était de 0,27 (IC 95 % de 0,18 à 0,38) et de 0,31 (IC 95 % de 0,15 à 0,46) respectivement.

Pour les kappas ajustées pour la prévalence et les biais, les chiffres étaient respectivement de 0,30 (IC 95 % de 0,16 à 0,43) et 0,82 (IC 95 % de 0,74 à 0,90).

Ainsi, l’entente globale entre TST et QFT dans la détection de LTBI chez les professionnels de santé était médiocre. Après avoir ajusté les indices de prévalence et de biais, les statistiques kappa sont parvenues à un accord acceptable. L’utilisation de chacun des ces deux tests dépend de la prévalence et de l’importance de la tuberculose ainsi que du statut du BCG.

(publié le 15 mai 2017)