Hypercholestérolémie et cancer du sein

Le Quotidien du Médecin, 2 décembre 2013
L’hypercholestérolémie souvent associée à l’obésité lors de la ménopause a été identifiée comme un facteur augmentant le risque de cancer du sein de façon indépendante. Une équipe du Duke Cancer Institute vient de montrer que plus que le cholestérol lui-même, c’était l’un de ses métabolites, le 27 HC qui était au cœur du potentiel tumoral et surtout l’enzyme (appelée CYP27A1) qui transforme le cholestérol en 27HC. Que reste-t-il à faire ? Recommander une alimentation saine et équilibrée, les travaux visant à diminuer le cholestérol avec les statines ne s’étant pas révélés concluants.
(publié le 10 décembre 2013)