Evolution du recours à la chirurgie bariatrique en France entre 2008 et 2014

J. Hazart, C. Lahaye, N. Farigon, P. Vidal, K. Slim, Y. Boirie Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire, 2018, n°5/6, pp. 84-92. Références
Une étude rétrospective transversale a été réalisée, incluant tous les patients opérés de chirurgie bariatrique en France entre 2008 et 2014. Les données individuelles et anonymisées ont été recueillies à partir de l’analyse des données d’hospitalisation des patients extraites du Programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI).
La chirurgie bariatrique a été multipliée par 2,7 entre 2008 et 2014. Elle est pratiquée plus souvent chez les femmes et à un âge plus jeune que chez les hommes. Parmi les personnes opérées, en 2014, 65,6% étaient atteintes d’obésité morbide dont 9,9% avec une super-obésité. La variablité importante des taux de recours à la chirurgie bariatrique selon les régions n’est pas toujours en corrélation avec la présence de l’obésité.
Pendant cette période, les techniques chirurgicales pratiquées ont changé avec une diminution nette de la pose d’anneau gastrique ajustable (AGA) [55,1% en 2008 contre 9,2% en 2014] au profit du bypass gastrique (BPG) et surtout de la sleeve gastrectomie (SG) [16,9 en 2008 contre 60,6% en 2014] qui progresse nettement. La répartition des techniques chirurgicales est très inégale sur le territoire français, s’expliquant par l’absence de référentiels concernant le choix de la technique.
(publié le 16 mai 2018)