Organisation des secours dans l’entreprise
Modifications apportées par les nouveaux programmes de formation au secourisme

E. Durand, P. Cassan, N.S. Goddet, D. Meyran, P. Bielec, C. Vuillerminaz, A. Descatha Documents pour le médecin du travail, 2009, n°117, p.19-37

Cet article est une mise au point à propos des urgences en entreprise considérées de manière générale, sans entrer dans le détail de risques spécifiques nécessitant des mesures complémentaires adaptées. L’organisation des urgences s’appuie en premier lieu au travail, sur le secouriste qui doit agir de manière rapide et pertinente avant l’arrivée des secours extérieurs, dont le SAMU (service d’aide médicale urgente). Les techniques médicales sont en perpétuelle évolution et il devient important de réactualiser les contenus de formation. C’est ainsi que des modifications du programme des sauveteurs-secouristes au travail ont été apportées par une circulaire de la CNAMTS (Caisse nationale de l’Assurance maladie des travailleurs salariés) en décembre 2007. L’une des principales évolutions est l’introduction de la formation à l’utilisation d’un défibrillateur automatisé externe dans la prise en charge de l’arrêt cardiaque. Un important chapitre est consacré aux critères d’implantation et de maintenance de ces défibrillateurs en milieu de travail, ce qui suscite souvent de nombreux débats au sein des entreprises.

09B07126

(publié le 26 août 2009)