Urgence cardiologique en milieu de travail
Quel protocole élaborer en cas de douleur thoracique ?

A. Descatha, P. Havette, C. Girard Le Concours Médical, 2010, vol.132, n°13-14, pp.586-587. Bibliographie

"L’objectif d’un protocole est de faire figurer sur une page A4 les éléments permettant de faire apparaître le degré d’urgence et sa prise en charge en fonction de l’intervenant présent".
Il est impossible de proposer un protocole applicable à toutes les situations ; il doit en effet être adapté aux compétences des utilisateurs et aux capacités des entreprises à exécuter les procédures d’intervention.
Les protocoles doivent être écrits, courts et parfaitement réalistes. Élaborés par le médecin, ils doivent être expliqués, discutés et contresignés par l’équipe médicale. Ils sont réévalués régulièrement (au moins tous les 2 ans).
Le protocole se décompose en trois étapes :

  • si détresse vitale immédiate : appel et recours au SAMU d’emblée et réalisation des gestes "secouristes " adaptés et prise en charge médicalisée si compétences présentes ;
  • si détresse vitale potentielle : transfert en milieu spécialisé, traitements symptomatiques et traitement spécifique visant à anticiper la survenue de complications, pose d’une voie veineuse ;
  • si absence de détresse vitale immédiate : compléter le bilan et appeler le SAMU en l’absence d’un médecin ;
  • si faible probabilité de détresse vitale, retour au domicile avec courrier au médecin traitant ou transport non médicalisé vers les urgences pour complément de bilan ;
  • si hésitation : fort risque de détresse vitale ? faible risque de détresse vitale ? Recours au SAMU pour discuter de la meilleure prise en charge possible.
(publié le 12 octobre 2010)