Consommation de tabac parmi les adultes : bilan de cinq années de programme national contre le tabagisme, 2014-2019

A. Pasquereau, R. Andler, P. Arwidson, R. Guignard, V. Nguyen-Thanh Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, BEH, 2020, n° 14, pp. 274-281. Références
Cette étude a estimé la prévalence du tabagisme en 2019, son évolution par rapport à 2018 et son évolution à cinq ans depuis la mise en place des programmes nationaux, à partir du Baromètre de Santé publique France, auprès d’un échantillon de plus de 10 000 adultes, représentatifs de la population des 18-85 ans résidant en France métropolitaine, interrogés par questionnaire après sondage aléatoire.
En 2019, la prévalence du tabagisme quotidien s’élevait à 24% (27,5% pour les hommes et 20,7% pour les femmes).
Entre 2014 et 2019, la prévalence du tabagisme quotidien a diminué de 4,5 points pour les deux sexes (-5,4 pour les hommes et -3,7 pour les femmes). Des baisses significatives était observées séparément parmi les hommes et les femmes de trois tranches d’âge (25-34 ans, 35-44 ans et 45-54 ans).
Le niveau socio-économique joue un rôle non négligeable. On observe en effet, un écart de 12 points de prévalence du tabagisme quotidien entre les plus bas et les plus hauts revenus, un écart de 17 points entre personnes au chômage et actifs occupés.
Cette diminution significative de la prévalence observée en France autorise à penser que les mesures fortes de politiques publiques menées dans la lutte antitabac depuis 2014 portent leurs fruits.
Le niveau de prévalence reste néanmoins élevé en France par rapport aux autres pays européens. Ce qui justifie pleinement, la poursuite des efforts de lutte contre le tabac.
(publié le 26 juin 2020)