Mesures de l’acuité visuelle

V. Daien, A. Cipollina Muyl Encyclopédie Médico-chirurgicale, EMC, Elsevier Masson, SAS, 2020, Ophtalmologie, vol.37, n°3, 7 pp. 21-030-A-12. Références

La mesure de l’acuité visuelle est un élément indispensable lors d’une consultation en ophtalmologie.
De nombreuses échelles sont à disposition :

  • les échelles décimales : elles sont peu discriminantes pour les basses acuités visuelles alors qu’elles le sont extrêmement pour les hautes acuités visuelles. Elles souffrent de variabilité chez un même patient.
    La plus connue est celle de Monoyer : ses défauts sont sa progression non linéaire et sa difficulté d’analyse statistique, mais "elle est parfaitement adaptée à l’évaluation de patients jeunes et sains, avec des acuités visuelles supranormales, comme dans le cadre de la chirurgie rétractive."
  • Les échelles logarithmiques : elles constituent désormais la norme internationale en matière de quantification de l’acuité visuelle. Elles sont "idéales dans l’évaluation de pathologies chroniques, telles que la dégénérescence maculaire liée à l’âge ou la maculopathie diabétique".
(publié le 26 janvier 2021)