La légionellose en France : importante augmentation du nombre de cas en 2018

C. Campèse, G. Descours, S. Bernard-Stoecklin, L. Beraud, C. Maine, A-G. Ranc, Y. Savitch, C. Ginevra, S. Jarraud Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2020, n°4, pp.89-95. Références
2 133 cas de légionellose ont été déclarés en France (+31% par rapport à l’année précédente) avec une augmentation particulièrement importante en juin dans quasiment toutes les régions de France excepté la Bretagne, mais très soutenue en Île-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes avec un gradient géographique ouest-est très marqué. Une des hypothèses retenues serait l’influence des contions météorologiques de fin mai-juin 2018, caractérisées par des températures et des précipitations particulièrement élevées pour la saison. Mais quoi qu’il en soit, toutes les suspicions de cas groupées doivent être investiguées méthodiquement et sans délai afin d’identifier toutes les sources éventuelles de contamination.
L’âge médian était de 64 ans et l’incidence augmentait avec l’âge. 98% des cas étaient des cas confirmés par détection des antigènes solubles dans les urines dans 96% des situations.
98% des souches isolées étaient de l’espèce Legionella pneumophila du sérogroupe 1.
Dans 13% des cas, les investigations ont permis de préciser que les réseaux d’eau sanitaire étaient la source la plus probable de contamination (établissements de santé, domicile établissement de tourisme, maisons de retraite et autres établissements).
Dans 66% des cas, la contamination était en lien avec la notion de voyage et séjour dans des hôtels ou campings, gites, maisons d’hôtes.
Il reste indispensable de poursuivre la promotion de la réalisation systématique de prélèvements respiratoires, qui permettent d’identifier par PCR les cas de légionellose non détectés par les tests antigènes urinaires (plus spécifiques pour Legionella pneumophila sérogroupe 1), ce qui permettrait de disposer de souches cliniques à comparer avec les souches environnementales afin d’identifier les sources probables de contamination.
(publié le 15 avril 2020)