Borréliose de Lyme : situation générale et conséquences de l’introduction en Île-de-France d’un nouvel hôte, le tamia de Sibérie

J-L. Chapuis, E. Ferquel, O. Patey, G. Vourc’h, M. Cornet BEH, Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, 2010, N° hors -série, 14 septembre, pp.6-8. Bibliographie.
la borréliose de Lyme (BL) est la zoonose vectorielle la plus répandue dans les pays tempérés d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie. En France, elle est transportée par la tique Ixodes ricinus qui parasite un grand nombre d’hôtes dont certains sont réservoirs de Borrelia .
L’épidémiologie de la BL demeure encore peu connue en France, les données étant très parcellaires.
Les études d’incidence ont montré une grande disparité entre les régions avec des niveaux de risque élevé en Alsace, Lorraine et Rhône-Alpes et des variations locales au sein d’une même région, très importantes.
Au début des années 2010, l’augmentation du nombre de cas de BL dans un périmètre proche de la forêt de Sénart (Essonne, Île-de-France) a conduit à s’interroger sur la responsabilité de l’introduction du tamia de Sibérie en France. Cet écureuil de Corée a été importé en tant que nouvel animal de compagnie (NAC) et vendu dans les animaleries depuis la fin des années 1960 en Europe. Généralement relâché dans la nature par des propriétaires lassés de sa compagnie, ce tamia constitue actuellement 22 populations installées en Europe dont 11 en France, dans les régions Île-de-France et Picardie. La population de la forêt de Senart compte entre 10 000 et 20 000 individus de cette espèce. Il apparaît que cet écureuil est à la fois plus infecté par les tiques et plus infecté par B. Burgdoferi que les rongeurs autochtones. Il pourrait augmenter le risque de transmission de BL à l’homme.
Si cette présomption n’est pas pour l’instant confirmée, il convient néanmoins de prendre différentes mesures visant à limiter l’installation de nouvelles populations de tamias en France, à savoir l’interdiction de la commercialisation de ce NAC dans les animaleries et le contrôle de la vente ou des échanges via Internet.
(publié le 9 novembre 2010)