Chimioprophylaxie des maladies infectieuses

E. Bouvet, E. Casalino Encyclopédie Médico-Chirurgicale, Elsevier Masson, Issy-les-Moulineaux, 2009, Maladies infectieuses, 8-002-D-10, 11 p. Bibliographie

La chimioprophylaxie consiste à administrer en prévention, un médicament anti-infectieux, antiviral, antibiotique ou antiparasitaire dans certaines situations bien définies :

  • après une exposition potentielle ou documentée à un agent infectieux - prophylaxie postexposition - (virus de l’immunodéficience humaine, diphtérie, virus zona-varicelle, méningocoque),
  • avant l’exposition potentielle au risque - prophylaxie de l’endocardite bactérienne lors de certains gestes buccodentaires ou chirurgicaux - lors d’un voyage -,
  • en cas d’infection, documentée ou non, afin d’éviter l’extension vers une maladie - traitement de l’infection latente en prophylaxie de la tuberculose maladie, traitement de l’angine à streptocoque A pour éviter le rhumatisme articulaire aigu -.

Cette pratique de prophylaxie est à la jonction entre les soins et la prévention. Elle doit être connue des différents intervenants en santé. Elle s’inscrit dans le cadre de situations bien définies qui ont fait l’objet d’un consensus de la part d’instances nationales ou internationales et de sociétés savantes. Elle doit respecter strictement les indications et les durées afin de préserver l’écologie bactérienne chez les sujets, non malades, qui en sont la cible.

(publié le 26 février 2010)