Epidémiologie et facteurs de risque des cancers de la vessie et des tumeurs urothéliales

G. Legrand, L. Guy La Revue du Praticien, 2014, vol.64, n°10, pp.1372-1380. Bibliographie.

Malgré une diminution de leur incidence globale, les tumeurs urothéliales sont fréquentes et graves, le cancer de la vessie constituant ainsi chez l’homme en France, la 4e cause de mortalité par cancer et la 9e chez la femme.
En 2012, l’âge médian au diagnostic était de 74 ans chez l’homme et de 79 ans chez la femme. Selon l’Institut national du cancer, la "survie nette" des cancers de la vessie à 10 ans est de 43% chez l’homme et de 40% chez la femme.
50% des tumeurs urothéliales peuvent être imputées au tabac. Le risque de développer une tumeur de la vessie est corrélé au nombre de cigarettes fumées, à la durée du tabagisme et à l’importance du degré d’inhalation de la fumée. Les anciens fumeurs voient leur risque diminuer et rejoindre celui des non-fumeurs au bout de 20 ans d’arrêt.
Les autres facteurs de risque sont :

  • les antécédents familiaux au premier degré,
  • les expositions professionnelles (aux amines aromatiques, aux hydrocarbures aromatiques polycycliques, à l’arsenic),
  • l’alimentation (le café à dose élevée et probablement une alimentation riche en certaines graisses, les contaminants de l’eau de boisson tels le chlore, le perchloréthylène et l’arsenic ; mais a contrario seraient protecteurs la vitamine C, la vitamine A, les caroténoïdes, la consommation de fruits et légumes, l’activité physique),
  • les infections (la bilharziose vésicale, les infections urinaires chroniques)
  • certains traitements pour cancers (radiothérapie, cyclophosphamide, médicaments antalgiques contenant de la phénacétine),
  • l’origine ethnique (la néphropathie endémique des Balkans).

La prévention primaire repose sur l’éviction des cancérogènes.
Les tumeurs urothéliales d’origine professionnelle sont encore sous-déclarées.
Le rôle du médecin est d’informer les patients sur les bénéfices et les modalités de la déclaration.

(publié le 20 avril 2015)