Mieux vaut sensibiliser tôt

Prévent Focus, 2009, n°3, p.16-19

Une professeur d’économie flamande, conseillère en prévention, spécialisée dans les risques psychosociaux a proposé le projet d’organiser pour ses élèves des visites d’entreprises afin de les sensibiliser au bien-être au travail. Des rôles clés ont été distribués aux participants afin de les investir totalement dans le projet. Ce type d’expérience s’est également avéré très bénéfique pour l’ambiance générale. Afin de prolonger la réflexion sur la prévention, des thèmes ont été proposés aux élèves : sécurité, environnement, et aspects sociaux. C’est ainsi que le groupe sécurité s’est penché sur les risques présents dans la cour de récréation, le groupe environnement sur la signalisation des sorties de secours et des signaux d’avertissement, l’aménagement de l’infirmerie ou l’amélioration de l’hygiène dans les toilettes. Le groupe aspects sociaux a mené une enquête sur le bien-être des élèves. Ces actions ont engendré une dynamique qui perdure (mise en place d’un journal de prévention à l’école, exercice de premiers soins, scénario d’une évacuation lors d’une excursion scolaire) et les résultats ont été présentés à toute l’Ecole lors d’une journée dédiée à la prévention. Cette expérience est très positive et améliore tout à la fois la vie des élèves, du corps enseignant, et du personnel de l’école. Beaucoup de jeunes ne pensent pas aux répercussions de leur mode de vie sur leur santé et cette dynamique les responsabilise.

09B06125

(publié le 20 juillet 2009)