Niveaux de forme cardio-vasculaire chez les travailleurs américains

Cardiovascular fitness levels among American workers J. Lewis, J. Clark, W. Leblanc, L. Fleming, A. Cabán-Martinez, K. Arheart, S. Tannenbaum, M. Ocasio, E. Davila, D. Kachan, K. McCollister, N. Dietz, F. Bandiera, T. Clarke, D. Lee Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2011, vol 53, n°10, pages 1115-1121. Bibliographie.

Afin d’explorer le niveau de forme cardio-vasculaire de 40 métiers représentant un échantillon de l’ensemble de la population US, 3 354 répondants, âgés entre 18 et 49 ans, issus du registre national Santé et Nutrition (1999 à 2004), ont été évalués sur leur forme cardio-vasculaire et classés selon des niveaux de petite, moyenne et grande forme selon le VO2 max estimé.

Des comparaisons ont été faites entre les métiers. Les résultats ont montré que chez les travailleurs américains, ceux-ci étaient pour 16 % à un niveau bas, 36 % à un niveau moyen, et 48 % à un haut niveau de forme cardio-vasculaire. Les administratifs, les professionnels de santé, les serveurs, le personnel de service et les professions agricoles ont un faible pourcentage de travailleurs ayant un faible niveau de forme cardio-vasculaire comparés aux autres. Les vendeurs, le soutien administratif, les cuisiniers ont un haut pourcentage de travailleurs ayant un faible niveau de forme cardio-vasculaire comparés à tous les autres.

Le niveau de forme cardio-vasculaire varie significativement selon les métiers, et ceux avec une activité physique limitée ont un pourcentage élevé de petit niveau de forme cardio-vasculaire. Des stratégies doivent être mises en place sur les lieux de travail pour promouvoir la forme cardio-vasculaire parmi ceux qui ont des professions à haut risque cardio-vasculaire.

(publié le 2 février 2012)