Vulnérabité à la chaleur : actualisation des connaissances sur les facteurs de risque

K Laaidi, A. Ung, M. Pascal, P. Beaudeau Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire, BEH, 2015, n°5, pp. 76-82 . Bibliographie

Cette revue de la littérature s’appuie sur une synthèse réalisée en 2003 et sur 39 articles d’intérêt identifiés via une recherche sur PubMed.
Elle met en évidence des facteurs de risque influençant l’exposition à la chaleur, que sont :

  • la sensibilité individuelle (le jeune âge, l’état de grossesse),
  • les pathologies (psychiatriques, respiratoires, cérébrovasculaires, digestives ou infectieuses, les déséquilibres électrolytiques, l’obésité, le diabète),
  • les médicaments (antiparkinsoniens, antidépresseurs, neuroleptiques, vasodilatateurs, diurétiques, bêtabloquants, anticholinergiques, inhibiteurs de l’enzyme de conversion),
  • l’environnement (les zones de forte densité urbaine, le manque de végétation, la pollution, l’humidité, l’absence de vent, un fort rayonnement thermique),
  • la profession (les travailleurs manuels dans des conditions socio-économiques défavorables, les travailleurs exposés à la chaleur),
  • la pratique d’activités sportives (coup de chaleur d’exercice),
  • les facteurs sociaux (les personnes vulnérables du point de vue socio-économique ou les personnes marginalisées socialement),
  • les facteurs comportementaux (habillement inadapté à la température).

Cette revue de la littérature confirme les orientations prises dans le Plan National de prévention canicule (PNC) et conforte la nécessité de les maintenir, voire de les renforcer.
Les personnes âgées restent probablement les personnes les plus vulnérables.
Les femmes enceintes, les travailleurs exposés à la chaleur, les sportifs sont peu pris en compte dans le PNC et mériteraient une prévention adaptée d’autant que certaines mesures simples pourraient être proposées.
Les facteurs urbains méritent d’être intégrés dans la mise en place de mesures préventives à long terme (végétation) et ponctuelles (arrosage).

(publié le 27 avril 2015)