L’Ordre et le CMG proposent une consultation préalable au déconfinement des patients fragiles

C. Gattusone Le Généraliste, 27 avril 2020
L’Ordre national des médecins, le Collège de la médecine générale (CMG) et la Fédération des spécialités médicales (FSM) réclament que les médecins de ville soient associés à la stratégie de sortie du confinement, non seulement en reprenant le suivi régulier de leurs patients chroniques (qui ont déserté les cabinets médicaux pendant la phase de confinement), en assurant les vaccinations suspendues transitoirement chez les nourrissons et en dépistant les patients susceptibles d’être atteints du Covid-19.
Ils militent pour une consultation spécifique pour les patients fragiles (les plus de 70 ans et les sujets en ALD) et ce, avant le 11 mai. L’objectif serait de faire prendre conscience au patient de l’opportunité ou non de sortir du confinement, en tenant compte de l’incidence de sa pathologie et des facteurs de risque, mais aussi de son isolement. Le médecin s’assurerait qu’il a bien pris la mesure du risque et la sortie du confinement serait alors de la responsabilité du patient. Il n’y aurait pas de certificat médical attaché à cette consultation.
(publié le 28 avril 2020)