Quel impact des produits hydro-alcooliques sur le risque d’infection associée aux soins ?

D. Verjat-Trannoy, P. Astagneau La Revue du Praticien, 2018, vol 68, n°3, pp. 239-242. Références
La promotion de produits hydro-alcooliques a commencé en France au début des années 2000 pour répondre aux problématiques du lavage des mains au savon.
Une revue de la littérature fait état d’un certain nombre d’études montrant un lien significatif entre la réduction du taux d’infections et l’utilisation de produits hydro-alcooliques, la majorité de ces travaux étant conduits par des équipes hospitalières médicales ou de prévention des infections.
Pour une étude, la réduction du taux d’infections après intervention s’est échelonnée entre -30% et -63% par rapport au taux d’infections initial ou à celui du groupe témoin.
La mise à disposition de ces produits était le plus souvent accompagnée d’une optimisation de leur emplacement, de la formation du personnel concerné (et parfois des patients) et de supports de communications.
Toutes les études justifient un usage large de ces produits dans toutes les situations de contact avec les patients et lors de leur soins. L’emplacement de ces produit devra été réfléchi afin qu’ils soient utilisés par le maximum de personnes et que la friction des mains devienne un véritable réflexe.
(publié le 16 mai 2018)