Travail en intérieur, en extérieur, de nuit et concentrations sanguines en vitamine D et hormone parathyroïdienne
Indoor, outdoor, and night blood concentrations of vitamin D and parathyroid hormone

S. Daugaard, A.H. Garde, M. Hansen, H. Tilma Vistisen, L. Rejnmark, H.A. Kolstad Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, 2018, vol 44, n°6, pp. 647-657. Bibliographie.

Cette enquête danoise s’intéresse aux travailleurs exerçant en intérieur, à l’extérieur, au travail en horaires altenants ou postés de nuit et leurs concentrations sanguines en 25 OHD (25 hydroxyvitamine D) et hormone parathyroïdienne (PTH), ainsi qu’à l’association avec les heures passées en extérieur lors des jours de travail.

Des échantillons sanguins ont été recueillis chez 425 travailleurs (162 travailleurs en intérieur, 112 en plein air, 118 en horaires alternants et 33 en travail posté de nuit).
Les concentrations sanguines en 25 OHD isotopique ont été mesurées par chromatographie en phase liquide avec spectrométrie de masse (LC MS/MS) et pour la PTH par un analyseur immunitaire automatisé. Les niveaux d’exposition personnelle à la lumière ont été enregistrés en continu afin d’estimer le nombre d’heures passées en extérieur (pour tous les travailleurs).

Les travailleurs postés de nuit avaient un taux de 25,3 % (IC 95 % de 11,9 à 36,6) inférieur de concentration en 25 OHD, un odd ratio plus élevé d’insuffisance de vitamine D (<50 nmol/l) et 14,5 % (IC 95 % de 0,1 à 31,1) de taux de PTH plus élevé que ceux travaillant en intérieur.

Les travailleurs en plein air avaient des concentrations de 25 OHD similaires mais 7,5 % (IC 95 % de 0,15 à 4,9) avaient un taux plus faible en concentration de PTH comparés à ceux travaillant en intérieur. Les taux de 25 OHD et PTH des travailleurs en horaires alternants ne différaient pas de ceux des travailleurs en intérieur. Les concentrations de 25 OHD augmentaient de 5,2 % (IC 95 % de 1,1 à 9,5) par heures passées à l’extérieur les jours d’été.

Les médecins doivent avoir à l’esprit que le manque de vitamine D peut être plus fréquent chez les travailleurs de nuit et les employeurs doivent prendre en compte l’effet positif de permettre aux travailleurs de passer du temps à l’extérieur pendant le temps de travail.

(publié le 8 juillet 2019)