Vers une déclaration obligatoire de la rubéole ?

L. Sitruk Le Généraliste, 2017, n°2804, p. 17
C’est en réponse à une saisine ministérielle que le Haut Conseil de Santé Publique (HSCP) propose la mise en place d’une déclaration obligatoire (DO) de la rubéole dans la population générale, avec le maintien dune DO particulière pour les femmes enceintes et les cas de rubéole congénitale.
Si on note globalement un bon niveau d’immunité antirubéoleuse, supérieur au niveau d’immunité de groupe nécessaire pour éliminer la rubéole, la couverture vaccinale reste hétérogène selon les territoires et les populations, susceptible d’entraîner des bouffées épidémiques localisées.
En pratique, la DO en population générale s’appuierait sur le repérage de l’infection chez les personnes non correctement vaccinées ou sans preuve d’immunité antérieure. Une fois les cas identifiés cliniquement, les DO seraient adressées à l’Agence régionale de santé (ARS) qui enverrait alors un kit de prélèvement salivaire pour confirmer le cas.
Ce processus reste pour l’instant en l’attente d’une validation ministérielle.
(publié le 21 septembre 2017)