Le Calendrier des vaccinations et les recommandations vaccinales 2013 selon l’avis du Haut Conseil de la santé publique

Editorial de D. Floret Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, BEH, 2013, n°14-15, pp. 129-158
Afin d’améliorer l’acceptabilité des vaccinations et donc la couverture vaccinale, le HSCA (Haut Conseil de la santé publique) "a engagé une réflexion visant à une mise à plat complète du calendrier vaccinal avec un double objectif : assurer à tous les âges de la vie une protection optimale en n’administrant que le strict nombre d’injections vaccinales nécessaires et de rendre le calendrier plus facilement lisible et mémorisable donc applicable".
Le calendrier a donc été simplifié ; il introduit de ce fait,des modifications importantes tant en ce qui concerne la vaccination du nourrisson que celle de l’enfant, de l’adolescent et de l’adulte.
Il est désormais recommandé de proposer au nourrisson les vaccins diphtérie, tétanos, coqueluche, polio, infection à Haemophilus influenzae b et hépatite B (vaccin hexavalent) à 2 mois, 4 mois et 11 mois. Un rappel DTCaPolio sera fait à 6 ans et un rappel dTcaPolio entre 11 ans et 13 ans. Les vaccinations de l’adulte se feront à 25 ans (dTcaPolio ou dTPolio si la personne a reçu une dose de coqueluche depuis moins de 5 ans), 45 ans, 65 ans puis tous les 10 ans avec une dose de dTPolio.
Le vaccin contre rougeole-oreillons-rubérole se fera à l’âge de 12 mois, quel que soit le mode de garde avec une seconde injection entre 16 et 18 mois.
Le vaccin contre les infections invasives à méningocoque est recommandé à l’âge de 12 mois.
La vaccination par le vaccin pneumococcique conjugué 13-valent contre les infections invasives à pneumocoques se fera pour l’ensemble des enfants à 2 mois, 4 mois avec une dose de rappel à 11 mois.
Celui contre les infections à papillomavirus humains est recommandé pour toutes les jeunes filles de 11 à 14 ans.
Pour chaque vaccination, on retrouvera les recommandations générales mais aussi les recommandations particulières, les recommandations en milieu professionnel mais aussi les modalités de transition entre l’ancien et le nouveau calendrier vaccinal et les modalités de rattrapage.
Ce numéro du BEH est à lire impérativement et dans son intégralité par tous les médecins.
L’Inpes (www.inpes.sante.fr) proposera sur son site, un grand nombre de documents consultables et téléchargeables qui concerneront les professionnels mais aussi les patients, documents qui pourront aussi être commandés gracieusement auprès du service diffusion de l’Inpes : edif@inpes.sante.fr.
(publié le 6 mai 2013)