Basses températures ou la stratégie de l’oignon

PIC, Protection individuelle et collective, 2020, n°124, pp. 50-52
Pour protéger les salariés de températures ambiantes basses, il faut limiter le temps d’exposition au froid mais si cela est impossible, il faut fournir aux salariés des équipements de travail adaptés et leur proposer des locaux chauffés lors des pauses.
Les équipements fournis (chaussures, vêtements, gants) seront conformes aux normes exigibles.
Les vêtements de travail seront conçus comme les couches d’un oignon : des sous-vêtements respirant et régulant l’humidité, des vêtements qui gardent la chaleur et une protection extérieure contre le vent et l’humidité.
Les vêtements extérieurs porteront des bandes réfléchissantes pour plus de sécurité.
(publié le 13 janvier 2021)