Détresse psychologique et dyslipidémie chez les officiers de police chinois : une étude de suivi sur 4 ans à Tianjin, en Chine
Psychological distress and dyslipidemia in chinese police officers. A 4 year follow-up study in Tianjin, China

X. Chen, L. Leng, H. Yu, X. Yang, G. Dong, S. Yue, J. Chen, N. Tang Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2015, vol 57, n°4, pages 400-405. Bibliographie.

Cette étude chinoise étudie si la détresse psychologique chez les agents de police est associée à la dyslipidémie.

Cette enquête a été menée chez 5 867 agents de police à Tianjin en Chine, de 2007 à 2011. La détresse psychologique a été mesurée en utilisant la check-list 90 révisée des symptômes. Une régression de Cox a été utilisée pour mesurer des ratios de risque de l’incidence de la dyslipidémie en fonction de la détresse psychologique. Parmi les 3 300 participants sans dyslipidémie au départ (2 567 avec dyslipidémie) ; 60,5 % (n = 1 829) ont développé une dyslipidémie 2,61 ans plus tard (médiane). Le risque relatif (RR) ajusté était de 1,15 (IC 95 % de 1,05 à 1,26) après ajustement sur la catégorie professionnelle et autres variables. Le RR ajusté pour les policiers en charge du contrôle de la circulation était de 1,30 (IC 95 % de 1,09 à 1,56).

D’autres investigations sont nécessaires pour déterminer l’association entre les facteurs psychologiques et les risques de dyslipidémie et de maladies cardiovasculaires.

(publié le 20 août 2015)