Et la politesse, bordel !

E. Souffi, L. Dumont Liaisons Sociales Magazine, 2011, n°127, pp.20-28
L’impolitesse au bureau empoisonne la vie au quotidien (réunions entrecoupées de coups de fil non urgents, conversations personnelles à haute voix dans les open spaces, incursion dans votre bureau sans motif valable, grossièreté, mails à toute heure sans aucune formule de politesse). Il semblerait que "quand tout va plus vite, la courtoisie est ce qui disparaît en premier". Le salarié multitâches ne prend plus la peine de se soucier des autres. Le culte de la performance et l’esprit de compétition n’incitent pas non plus au respect mutuel.
La politesse serait devenue old school . C’est le règne du moi d’abord. Pester contre ce manque de civilité revient à vous faire traiter de mégère, voire de réactionnaire. Pourtant l’humilité et la délicatesse sont une forme de politesse.
De surcroît, l’agressivité génère en retour de l’agressivité avec des répercussions sur le collectif de travail.
Pour y remédier, une Journée de la gentillesse a été créée (le 13 novembre) et plus de 200 entreprises ont adhéré à cette démarche. Parallèlement, se développent des écoles de courtoisie proposant des stages "savoir être". Le nombre des stagiaires est passé de 50 en 2008 à plus d’un millier en 2011.
Mais il n’y a pas qu’au bureau ! Les incivilités sont légion au guichet, au téléphone, dans les transports. Le fait est que les relations sont de moins en moins cordiales et de plus en plus rapides, ce qui génère plus de malentendus et plus de conflits. Les gens n’ont plus aucune patience ; nos besoins ne cessent d’augmenter et cela génère une grande frustration quand ils ne sont pas assouvis. Tous les métiers subissent cette agressivité. C’est ainsi que les insultes pleuvent aux guichets de la CAF, de la SNCF, de la RATP, d’EDF, des bailleurs sociaux privés, des agences bancaires, des agences de vente de forfaits téléphoniques, etc. Les demandes de formation explosent sur le thème : "savoir gérer les confits". La RATP pour sa part a choisi l’humour pour inciter les gens à bien se comporter "Restons civils sur toute la ligne" est le thème de sa dernière campagne.
(publié le 12 avril 2012)