Interférence travail/vie privée et burnout. Une enquête basée sur des jumeaux suédois

Work-home interference and burnout. A study based on swedish twins V. Blom, M. Sverke, L. Bodin, G. Bergström, P. Lindfors, P. Svedberg Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2014, vol 56, n°4, pages 361-366. Bibliographie.

Cette enquête suédoise avait pour but d’explorer l’impact de l’interférence travail/vie privée sur le burnout chez les femmes et chez les hommes, en prenant en compte les facteurs génétiques et les facteurs familiaux environnementaux.
Au total, 4 446 jumeaux suédois (monozygotes [MZ] et hétérozygotes [HZ] du même sexe) ont été inclus dans l’enquête (1 342 MZ et 1 086 HZ femmes jumelles ; 1 176 MZ et 842 HZ hommes jumeaux).
Les effets sur le burnout du conflit travail/vie privée [CTVP] (perturbation engendrée par le travail sur la vie privée) et du conflit vie privée/travail [CVPT] (perturbation générée par la vie privée sur le travail) ont été analysés entre et au sein des paires de jumeaux, avec des contrôles sur les facteurs liés à la gémellité.

A la fois le CTVP et le CVPT étaient significativement associés avec le burnout. Les facteurs génétiques peuvent être impliqués dans les associations entre CVPT et burnout chez les femmes. Les facteurs familiaux n’étaient pas impliqués pour le CTVP et burnout, ni pour les femmes ni pour les hommes.
En conclusion, cette enquête montre l’importance de prendre en considération le CTVP en tant que tel pour prévenir le burnout.
Du fait de facteurs de confusion dans le CVPT et le burnout chez les femmes, les efforts de prévention doivent aussi prendre en compte les caractéristiques individuelles.

(publié le 6 novembre 2014)