Prédicteurs d’absence pour maladie récurrente chez les salariés ayant déjà eu un retour au travail après absence pour maladies psychiques
Predictors of recurrent sickness absence among workers having returned to work after sickness absence due to common mental disorders

I. Arends, J. van der Klink, W. van Rhenen, M. R de Boer, U. Bültmann. Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, 2014, vol 40, n°2, pages 195-202. Bibliographie.
Cette étude hollandaise étudie si des facteurs socio-démographiques, de santé, des facteurs personnels ou liés au travail – mesurés au départ – sont des prédicteurs d’absence pour maladie récurrente (AM) pendant 6 à 12 mois de suivi chez les salariés ayant déjà eu un retour à l’emploi après AM en rapport avec des troubles psychiques (TP). Basé sur un essai contrôlé randomisé d’un cluster, cette étude prospective a totalisé 158 participants âgés entre 18 et 63 ans, ayant eu un retour complet ou partiel au travail (RE) et un diagnostic d’un médecin du travail de TP. Les données sur les prédicteurs ont été collectées avec des questionnaires et des données administratives. L’incidence d’AM (dont la baisse des heures du contrat de travail ≥ 30 % en rapport avec toutes les causes d’AM) ,du 6è et 12è mois de suivi a été calculée. Une analyse par régression logistique longitudinale avec élimination vers l’arrière a été utilisée. Les entreprises de plus de 100 salariés (OR 2,59 : IC 95 % de 1,40 à 4,80) et les conflits avec la hiérarchie (OR 2,21 ; IC 95 % de 1,21 à 4,04) sont prédicteurs d’AM récurrent chez les salariés ayant des TP. Avoir une ou plus d’une maladie chronique fait baisser le risque d’AM récurrent (OR 0,54 ; IC 95 % de 0,30 à 0,96). Deux facteurs professionnels et une maladie prédisent l’incidence d’AM récurrent chez les salariés présentant des TP. Les professionnels de santé peuvent utiliser ces données pour détecter et aider les salariés qui sont retournés au travail et qui ont un risque élevé d’AM récurrent. De plus, de prochaines interventions doivent traiter des conflits avec la hiérarchie.
(publié le 25 juin 2014)