Qualité de vie au travail
Dormez bien, travaillez mieux

C. Lacourcelle Entreprise et Carrières, 2012, n°1085, pp.12-14
7 Français sur 10 sont insatisfaits de leur sommeil (insomnie, difficulté d’endormissement, réveils nocturnes, etc.). 5 à 7% de la population souffre d’apnée du sommeil. Ces perturbations engendrent fatigue et somnolence qui commencent à préoccuper les entreprises.
Certaines sociétés proposent déjà des journées de sensibilisation au sommeil, animées par des spécialistes et des diététiciennes (les horaires décalés engendrant des troubles alimentaires), des ateliers sur l’apnée du sommeil, des séances de relaxation.
Des "espaces bien-être et sieste" ont été installés dans plusieurs établissements, permettant de s’allonger pour une courte sieste, dans une ambiance sonore étudiée pour faciliter l’endormissement, par exemple des gros coussins séparés par des paravents, "dans une semi-pénombre étudiée pour une déconnexion temporaire". L’utilisation de cet espace qui apporte un véritable apaisement selon les salariés, ne semble pas abusive (15% de fréquentation) aux dires mêmes du responsable. L’espace dans certaines sociétés affiche un taux d’occupation d’environ 45% avec une période de pointe à la pause déjeuner et en fin d’après-midi.
Le stress n’est pas véritablement cité, les entreprises parlant plus des problèmes du sommeil comme des "troubles de désadaptation".
L’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) et ResMed s’appliquent à sensibiliser les équipes de santé au travail à cette importante problématique des troubles du sommeil.
(publié le 14 juin 2012)