Risques psychosociaux
Des outils à adopter et à adapter

C. Ravallec Travail et Sécurité, 2010, n°712, pp.39-41
Une entreprise souhaitait élargir sa démarche de prévention (qui consistait au départ à mettre en place une action pilote de prévention des TMS) aux risques psychosociaux (RPS) et aux conditions de travail des seniors. Les responsables se rendent compte que seule une approche globale peut être menée.
Le projet est confié à un stagiaire en master 2 RH. Le choix est fait d’organiser des entretiens individuels avec chaque salarié pour recueillir sa perception de ses conditions de travail et définir les axes à améliorer. Les entretiens ont eu lieu directement au poste de travail après un important travail de communication qui assurait le respect et la confidentialité des paroles dites. Un questionnaire a également été proposé à l’ensemble du personnel. Au total 90% du personnel a participé à ces deux étapes.
Cela a permis de mettre à jour des dysfonctionnements perçus ou ressentis par les salariés, d’identifier les bonnes pratiques et les moins bonnes.
Le niveau de stress des salariés a ensuite été évalué à l’aide d’une échelle de mesure.
De ces résultats, est né un plan d’action définissant des objectifs précis. Le succès de cette démarche tient essentiellement "au fait que l’action ait été menée par une personne extérieure à l’entreprise, objective et neutre, à une bonne communication sur l’action, à une totale liberté d’action, à une transparence sur le déroulement des actions et à l’acceptation totale de la direction de jouer le jeu".
(publié le 15 février 2011)