Soins fondés sur le guide des bonnes pratiques pour des troubles mentaux communs prodigués par des médecins du travail (enquête CO-OP) : une évaluation comparative randomisée.

Guideline-based care of common mental disorders by occupational physicians (CO-OP study) : a randomized controlled trial. D.S. Rebergen, D.J. Bruinvels, P.D. Bezemer, A.J. van der Beek, W .van Mechelen Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2009, vol. 51, n° 3, pages 305-312. Bibliographie.
L’objectif de cette enquête hollandaise était d’évaluer l’efficacité des soins fondés sur le guide des bonnes pratiques de soins (GBPS) prodigués à des travailleurs ayant des problèmes de santé mentale, qui préconisent sur le conseil des médecins du travail (MT), la facilitation de la reprise du travail (RT).
Par une évaluation comparative randomisée entre malades et sujets contrôle portant sur des fonctionnaires de police en arrêt maladie pour des problèmes de santé mentale ( n = 240), des médecins du travail entraînés ont appliqué les GBPS auprès du groupe faisant l’objet d’une intervention. Les délais avant la reprise du travail et les rechutes de la maladie pendant une année de suivi, analysés au moyen de modèles des risques proportionnels de Cox, ont été comparés avec les soins habituels par un accès facile à un psychologue. Les résultats sont que les GPBS par les médecins du travail n’apportaient pas une reprise du travail plus précoce que les soins habituels. L’analyse par sous-groupe a montré un petit effet en faveur des GBPS pour les travailleurs ayant des fonctions administratives et/ou des symptomes “mineurs” liés au stress.
En conclusion, les GBPS ne différaient pas des soins habituels pour diminuer le délai avant la reprise du travail, mais ils pourraient être bénéfiques pour la majorité des travailleurs ayant des troubles modérés liés au stress.
(publié le 17 mars 2010)