Gestion du stress par Internet et mobiles pour les employés ayant une orientation axée sur l’adhésion à ces méthodes : efficacité et mécanisme du changement
Internet -and mobile- based stress management for employees with adherence-focused guidance : efficacy and mechanism of change

D. Ebert, D. Lehr, H. Riper, P. Cuijpers, M. Berking Scandinavian Journal of Work, Environment and Health, 2016, vol 42, n°5, pages 382-394. Bibliographie.

Cet essai contrôlé randomisé a pour but d’évaluer l’efficacité d’une intervention de gestion du stress par Internet (iSMI) chez des employés, comparé à un groupe contrôle (WLC) ayant accès à un traitement habituel (groupe témoin).
264 employés ayant des symptômes élevés de stress perçu (échelle de stress perçu PSS 10 ≥ 22) ont été assignés à l’un ou l’autre des 2 groupes (iSMI ou WLC). Le iSMI a consisté en 7 séances et une séance de rappel comparant des techniques de résolution de problèmes et de régulation des émotions.

Les participants ont reçu des conseils d’un e-coach, axés sur l’amélioration de l’adhésion à l’intervention. Les données auto-déclarées ont été évaluées au départ, 7 semaines et 6 mois après la randomisation. Le résultat principal concernait le stress perçu (PPS 10). D’autres résultats comprenaient des données en matière de santé mentale ainsi que des données en relation avec le travail.

Les participants à l’iSMI ont montré une réduction significativement plus élevée du stress perçu à 7 semaines (Cohen’d = 0,79 ; IC 95 % de 0,54 à 1,04) et à 6 mois (Cohen’d = 0,85 ; IC 95 % de 0,59 à 1,10) par rapport aux témoins. La dépression, l’anxiété, l’épuisement émotionnel, les troubles du sommeil, la qualité de vie (santé mentale), le détachement psychologique et les compétences en régulation des émotions ont également eu une réduction de modérée à importante. L’engagement professionnel, la qualité de vie (santé physique), l’absentéisme et le présentéisme n’étaient pas significativement différents entre les 2 groupes. Les modifications dans la régulation des émotions concernant la souffrance globale ont eu des répercussions sur le stress perçu.
L’iSMI étudié dans cet article a été jugé efficace pour réduire les symptômes typiques de stress. Mais plusieurs symptômes importants de santé, en relation avec le travail n’ont pas été affectés de façon significative par l’intervention.

Les interventions d’auto-assistance guidée sur Internet pourraient constituer une approche acceptable et efficace pour réduire toute une série de conséquences négatives du stress lié au travail. De futures études devraient étudier l’efficacité comparative (coût-efficacité) des interventions guidées et non guidées dans la gestion du stress.

(publié le 8 mars 2017)