Les relations sociales, premier critère de satisfaction au travail

M. Mangot interviewé par F. Brillet Entreprise et Carrières, 2018, n°1411, pp. 22-23
Mickaël Mangot est directeur général de l’Institut de l’Économie et du Bonheur.
L’économie du Bonheur est une branche de l’économie qui étudie comment nos comportements économiques sont reliés à notre bonheur.
La satisfaction au travail qui contribue au bonheur dépend à la fois des caractéristiques de l’emploi, du travailleur et de l’adéquation entre les deux. Mais plus que le salaire, ce sont la qualité des relations sociales et ensuite le contenu de l’emploi (autonomie, clarté, variété des tâches) qui prédominent.
Les générations Y et Z optent pour une activité susceptible de donner du sens à leur vie et privilégient plus la dimension expressive du travail que sa dimension économique. La génération Y est plus attachée à l’équilibre vie privée-vie professionnelle que les générations précédentes et recherche l’harmonie et la cohérence entre les différentes pans de la vie. Mais après la trentaine, avec les responsabilités familiales, les attentes vis-à-vis du travail se réorientent souvent vers la dimension économique.
Enfin la carrière "protéenne" (de Protée dans la mythologie grecque qui se fixe un cap malgré les inflexions) prend de plus en plus le pas sur la carrière classique : la carrière ne reste pas linéaire et mono-entreprise et devient plus sinueuse et inter-entreprises, ce qui oblige le salarié à plus d’adaptabilité.
La compétition internationale grandissante demande aux salariés plus de responsabilité, de capacité à prendre des initiatives et à s’adapter aux changements incessants d’un environnement incertain, source de stress pour les travailleurs.
Enfin face à l’insatisfaction au travail, certains perdent espoir, se désengagent alors que d’autres redoublent d’efforts pour améliorer leur sort.
En France, 71% des salariés sont moyennement engagés dans leur travail alors que 18 % des salariés sont très engagés et 11 % désengagés. Il est en effet beaucoup plus rare d’être engagé dans son travail que d’en être satisfait.
(publié le 8 février 2019)