Les services interentreprises face à l’offre d’intervention psychologique en santé au travail

B. Barlet Références en Santé au Travail, 2017, n°149, pp. 63-69. Bibliographie
Cet article s’appuie sur des données empiriques collectées entre 2010 et 2012 au travers d’entretiens menés auprès de différents personnels de services interentreprises de santé au travail (SSTI), visant à recueillir la perception des différents protagonistes des collaborations disciplinaires eu égard au domaine des risques psychosociaux (RPS).
Les psychologues embauchés au titre de la pluridisciplinarité peuvent intervenir de plusieurs manières en entreprise, soit pour un débriefing post-traumatique, soit pour consolider l’avis du médecin du travail quant au maintien dans l’emploi, soit dans le cadre de consultations "souffrance et travail".
Peu importe qu’ils soient désignés psychologues du travail, psychologues cliniciens ou psychosociologues, ce sont leurs pratiques et leur objectifs qui sont mis en cause.
L’hétérogénéité des profils contribue fortement à entretenir un flou sur les modalités de mobilisation des psychologues dans le cadre de la pluridisciplinarité.
Certains psychosociologues décrivent une réticence des médecins quant à leur présence dans l’entreprise. Toutefois quand ils se cantonnent dans des actions de prévention collective, ils sont acceptés et peuvent agir librement mais dès qu’ils veulent intervenir dans le cadre d’entretiens individuels avec des salariés, la situation se complique car certains médecins veulent conserver l’exclusivité du rapport en face à face avec le salarié.
" En effet, dans le secteur de la santé au travail, l’idée selon laquelle la prise en charge individuelle des salariés par des psychologues est une pratique illégitime ne relevant pas d’une démarche de prévention est présent à l’esprit des médecins comme des directions de service."
Il reste selon l’auteur des entre-deux à inventer.
Il faut que les directeurs se positionnent, en accord avec les autres acteurs des SSTI sur les missions confiées aux acteurs psychologues afin de les clarifier.
(publié le 5 mai 2017)