Pourquoi certains burn-out débouchent-ils sur un suicide ?

Prevent Focus, 2019, février, pp.9-11
Une étude explorant quelques dizaines de cas d’épuisement, a permis de dresser la typologie du processus d’épuisement qui comporte 4 étapes : l’engagement, le surengangement, l’acharnement frénétique, l’effondrement. Au stade de l’effondrement, l’intéressé n’est plus capable d’empathie, de compassion et de soutien envers autrui. La personne est atteinte dans toutes ses dimensions psychiques, émotionnelles et physiques. Toute difficulté devient insurmontable et aucune ressource n’existe pour refaire surface.
Une envie de passer à l’acte peut s’emparer de l’individu sans qu’il en mesure les conséquences. " A la limite de l’acte volontaire et du réflexe, cette impulsion aboutit à une perte de contrôle de soi en raison d’une envie soudaine et impossible à raisonner".
(publié le 25 juin 2019)