Reconnaissance professionnelle au travail : le rôle protecteur, chez les salariés, de la considération, du respect et des soins dans l’épuisement professionnel
Professional recognition at work : the protective role of esteem, respect and care for burnout among employees.

D. Renger, M. Miché, A. Casini Journal of Occupational and Environmental Medicine, 2020, vol 62, n°3, pp.202-209. Bibliographie.

Cette étude européenne (belge, suisse et allemande) s’intéresse au rôle de la reconnaissance professionnelle au travail comme facteur protecteur de l’épuisement professionnel.
Dans deux études transversales (N = 328 et N = 220), concernant des salariés, les auteurs ont mesuré, à l’aide de questionnaires en ligne, trois formes de reconnaissance (l’estime sociale, le respect de l’égalité et les soins) de la part des collègues et des supérieurs hiérarchiques ; comme prédicteurs de l’épuisement professionnel chez les salariés.
À l’aide d’analyses de régression multiple, la première étude a fourni les preuves initiales suivantes : la reconnaissance des collègues associée à celle des supérieurs hiérarchiques étaient négativement associées à l’épuisement professionnel des salariés.
La deuxième étude a, en outre, démontré que si le respect de l’égalité était particulièrement crucial pour réduire l’épuisement émotionnel, les soins étaient principalement liés à une diminution de la dépersonnalisation et une meilleure considération était nécessaire à l’accomplissement personnel.

Les auteurs ont discuté de la façon dont les expériences de reconnaissance positive pourraient être encouragées dans les organisations afin de réduire les effets négatifs de l’épuisement professionnel.

(publié le 22 juin 2020)